Concevoir votre cours basé sur les clickers

Si vous utilisez les clickers pour la première fois, nous vous suggérons de demander un support personnalisé ou de participer à notre atelier pratique sur les clickers.
Vous trouverez plus d’informations ici.

 

Les clickers ne sont pas particulièrement utiles ou révolutionnaires en eux-même. Ce ne sont que des outils, et c’est la façon dont vous les utiliserez qui importe.
Vous trouverez ci-dessous quelques éléments clés pour une utilisation réussie des clickers dans votre enseignement.
 

1. Préparez vos questions

  • Centrez vos questions sur les concepts qui sont importants ou particulièrement difficiles à comprendre pour les étudiants (vous consacrerez du temps en classe pour ces questions, c’est autant de temps que vous ne pourrez pas consacrer à d’autres sujets)
  • Utilisez des types de questions simple comme les QCM afin que vos étudiants puissent se concentrer sur le contenu de vos questions, et non pas sur leur forme
  • Choisissez avec soin la formulation de vos questions et des réponses possibles

 

Pour chacune de vos questions clickers, nous vous suggérons de vérifier les points suivants :

Pourquoi poser cette question ?
  • Quel est votre but en posant cette question ?
  • Est-ce que cette question a un rapport avec l’un des objectifs pédagogiques de votre cours ?
  • Est-ce que cette question peut être considérée comme un type d’activité pédagogique (comme un mini-exercice, un mini-problème, un débat…) qui est complémentaire de votre présentation ?
Que demandez-vous ?
  • Est-ce que cette question aide à clarifier/appliquer/approfondir un concept fondamental du cours ?
  • Est-ce que cette question met au défi vos étudiants dans leurs difficultés, leurs idées fausses, leurs idées préconçues ?
  • Qu’attendez-vous que vos étudiants fassent lorsqu’ils réfléchissent sur cette question : qu’ils se souviennent, qu’ils appliquent, qu’ils comparent, qu’ils analysent… ?
Comment demandez-vous ?
  • Cette question est-elle claire ?
  • Cette question est-elle une question ? Est-elle bien structurée (directe, ciblée…) ?
  • Les réponses proposées sont-elles plausibles ?
  • Est-ce que vous (et vos étudiants) pourrez interpréter facilement les résultats du vote ?
Quand poserez-vous cette question ?
  • A quel moment de votre cours poserez-vous cette question ?
  • Combien de temps pensez-vous consacrer à cette question ?
  • Comment utiliserez-vous les résultats du vote (pour adapter le contenu de votre cours, pour lancer un débat, pour introduire une expérience…) ?

  

2. Re-pensez la structure de votre cours

  • Plus d’interactivité = moins de présentation ! Un cours d’une heure peut généralement comprendre 3 ou 4 questions clickers. Mais vous pouvez aussi construire un cours entièrement à base de questions…
  • Choisissez les moments clés auxquels vous poserez une question clicker en fonction de son objectif (par exemple tester les prérequis de vos étudiants, détecter les idées fausses, appliquer des connaissances, mettre en relation avec d’autres concepts…)
     

3. Preparez-vous à interagir avec vos étudiants autour de vos question clickers

  • Préparez-vous à réagir aux résultats du vote des étudiants – tout d’abord les résultats peuvent parfois être inattendus, mais même lorsque tous les étudiants ont voté pour la bonne réponse il est important de toujours débriefer (même très brièvement) des résultats du sondage car la bonne réponse a peut-être été choisie pour les mauvaises raisons…
  • Utilisez les résultats du vote dans votre cours, par exemple pour introduire la prochaine partie de votre présentation, pour lancer un débat, pour adapter le contenu du cours, etc.
  • Utilisez une stratégie d’interaction pour maximiser la participation des étudiants

 

4. Exercez-vous avant le cours

Parce que clickers = technologie, nous vous recommandons de vous entraîner à manipuler l’équipement (si possible dans des conditions réalistes) avant votre cours.

En particulier, il est important de vous familiariser avec le logiciel TurningPoint :

  • Testez les deux modes de création de questions « PowerPoint polling » et « Anywhere polling » afin de choisir celui qui répondra le mieux à vos besoins
  • Créez différents types de questions, lancez un sondage, vérifiez comment les étudiants devront répondre à chaque question et comment vous interprêterez les diagrammes de réponses

Nous vous recommandons fortement de tester le système dans la salle de classe dans laquelle vous donnerez cours en amenant avec vous des boîtiers/smartphones.

TurningPoint peut modifier le comportement de votre ordinateur lorsqu’il est connecté à un vidéo-projecteur.
► Il est important que vous testiez vos questions en mode diaporama avant le cours.

Par ailleurs, si vous souhaitez que les étudiants puissent voter avec leur smartphone, n’oubliez pas de vérifier :

  • Que vous pouvez connecter votre ordinateur au réseau wifi et que vous pouvez démarrer une session ResponseWare avec votre compte ;
  • Qu’un autre appareil, typiquement un smartphone, peut se connecter au wifi et rejoindre votre session ResponseWare.